Le magazine des technologies

Comment sécuriser mes objets connectés ?

0
Comment sécuriser mes objets connectés ?
5 (100%) 1 vote

Thermostats, voiture autonomes, lumières, alarmes, … les objets connectés ont pour but d’améliorer votre quotidien. Grâce à la domotique et l’Internet des objets, vous pouvez bénéficier d’un maximum de confort, améliorer votre vie de famille, gagner du temps et vous consacrer plus librement à vos projets. Cependant, avant de les utiliser, il faut être conscient des enjeux de sécurité.

En effet, pour fonctionner, les objets connectés ont besoin de se connecter à Internet et de collecter de nombreuses données personnelles à votre sujet. De ce fait, ils constituent une cible privilégiée pour les pirates. Alors comment faire pour profiter sereinement et sécuriser vos objets connectés ?

Piratage d’objets connectés : Campagne CISCO

Source

Tout objet connecté au réseau doit être sécurisé. Les pirates peuvent rentrer dès qu’ils trouvent une faille. Les objets connectés vont devenir la cible d’attaques de plus en plus nombreuses.

Le rapport de Sonicwall 2018 sur les cyber-attaques et piratages,citait l’Internet des objets comme un cible critique.

Voici quelques conseils de prudence qui réduiront les risques d’être piraté :

Changer le mode d’accès des objets connectés

L’accès aux objets connectés via leur application smartphone est généralement protégé par un code PIN ou un mot de passe. Il est impératif que vous changiez le code par défaut. Votre but sera de définir le code le plus aléatoire possible, pour le mot de passe combinez minuscules, majuscules, et caractères spéciaux.

Certaines applications pour objets connectés poussent la sécurisation plus loin : elles vous permettent de vous identifier:

  • par reconnaissance faciale
  • avec votre empreinte digitale
  • en double authentification

Vérifiez si ces options sont disponibles au moment de l’achat.

Opter pour des objets récents et effectuer les mises à jour

L’internet des objets est un domaine en constante évolution : chaque jour de nouvelles technologies sont inventées, et chaque jour de nouvelles failles de sécurité sont découvertes. Les fabricants ont deux façons de réagir : proposer un modèle plus évolué de leurs objets, ou proposer des mises à jour.

Pour minimiser les risques de piratage, il est recommandé de mettre régulièrement à jour vos objets connectés ainsi que les applications connexes, et de vous équiper des objets les plus récents possibles, qui ont été logiquement conçus pour résister à plus de failles de sécurité.

Soyez prudent quand vous vous connectez

Utilisez un routeur Wifi différent de celui de votre Modem

Ne pas accéder à vos objets connectés sur les réseaux publics

Vous avez envie de vérifier ce qui se passe chez vous, et vous accédez à une caméra connectée grâce à votre smartphone depuis un réseau wifi public, par exemple dans un café ou un restaurant. Vous venez de donner une excellente opportunité à un pirate de s’infiltrer dans votre système et de vous voler des données.

En effet, les réseaux publics ne sont pas bien sécurisés, beaucoup d’informations importantes n’y sont pas chiffrées, et les pirates sont à l’affût. Connectez-vous plutôt à votre objet connecté soit depuis un réseau privé et sécurisé, soit en utilisant le forfait 4G de votre téléphone.

Utilisez un VPN

Si vous deviez malgré tout vous connecter, utiliser un bon VPN

Donner le moins d’informations personnelles possibles

De nombreux objets connectés vous demandent des informations personnelles dont ils n’ont pas nécessairement besoin. Utilisez des pseudonymes, n’utilisez pas votre adresse e-mail principale et ne transmettez vraiment que les données qui ont réellement un usage pour le bon fonctionnement de l’objet.

Une lampe connectée n’a certainement pas besoin de connaître votre âge, votre nationalité ou votre adresse par exemple. Soyez vigilant sur les informations que vous acceptez de donner. En procédant de la sorte, même en cas de piratage, votre vie privée sera préservée.

Protéger ses objets connectés… avec des objets connectés

Certaines marques, conscientes qu’il est difficile pour un utilisateur ne disposant pas de compétences avancées en informatique de sécuriser son réseau, proposent des solutions dédiées, qui permettent notamment d’être averti en cas de comportement anormal d’un objet ou de tentative d’intrusion.

Les deux systèmes de sécurisation les plus connus sont la BitDefender Box et la Dojo de BullGuard. Il est impossible de proposer une technologie 100% fiable contre les pirates, mais ces appareils fonctionnent bien. En revanche, il est nécessaire de souscrire à un abonnement pour profiter pleinement de leurs fonctionnalités.

Être vigilant en cas de perte, vol ou revente

Vous souhaitez vendre votre objet ? Supprimez tous les comptes associés et effacez les données. Vous vous êtes fait voler un objet, ou vous ne le retrouvez plus ? Vérifiez s’il est possible, depuis le site internet du fabricant ou l’application connexe, d’effacer vos données à distance.

Recourir aux services d’un professionnel de l’informatique et des objets connectés

Si vous voulez bénéficier de la meilleure protection possible nous vous recommandons de simplement faire appel aux services d’un professionnel. Cela ne sera rentable que si votre installation domotique est importante. C’est aussi souhaitable si vous voulez sécuriser les objets connectés utilisés au sein d’une entreprise.

 

Toutes ces recommandations peuvent sembler simples, mais beaucoup d’usagers les ignorent, par manque de temps ou d’information. Pourtant, un pirate qui accèderait à vos objets connectés pourrait facilement usurper votre identité, ou subtiliser vos données bancaires, alors soyez prudent et protégez-vous !

 

securiser-objets-connectes

You might also like

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.