Le magazine des technologies

Réparation Mac et Apple Care : notre guide complet

Le système de garantie des produits Apple est compliqué, nous vous expliquons et vous donnons des pistes sur comment réparer un appareil Apple défectueux hors garantie ou Apple Care.

Apple Care ou garantie de 2 ans ?

reparer-appleGrâce à une garantie prolongée comme celle d’Apple Care, ils promettent de faciliter la réparation de notre matériel et d’offrir une année de garantie supplémentaire sur nos produits. Mais en Europe, ce n’est pas tout à fait vrai. Vous avez une garantie de 2 ans avec Apple comme avec les autres marques, ne soyez pas dupes !

En Europe, nous avons une garantie de 2 ans, mais si nous n’avons pas Apple Care, Apple applique généralement la loi à la lettre, c’est-à-dire que la première année Apple s’occupe des réparations et la deuxième année c’est le vendeur à qui la responsabilité incombe.

S’il n’est pas possible de contacter le vendeur, par exemple un magasin qui a fermé, Apple s’en chargera, mais s’il est prouvé qu’il ne s’agit pas d’un défaut d’usine, ce sera à charge de l’acheteur.

Quels sont les avantages d’Apple Care ?

Lorsque nous achetons un appareil Apple, on nous offre toujours la garantie prolongée pour un prix qui est parfois excessif pour beaucoup de clients. Parfois, nous pouvons voir des vendeurs faire pression sur nous avec les risques que nous pourrions avoir sur notre équipement au cours de sa durée de vie.

Ils soulignent même le coût élevé de la réparation en cas d’accident, où grâce à Apple Care, ce coût serait éliminé ou bien plus bas.

Le principal avantage de l’achat d’Apple Care est la facilité et la rapidité avec lesquelles un produit peut être réparé. Par exemple, si nous avons un iPhone et que la batterie est défectueuse, nous pouvons appeler Apple Care et demander un remplacement afin de ne pas être privé de notre téléphone un seul instant(avec une retenue sur notre carte bancaire avec le coût du produit). Tout cela peut être fait en ligne ou par téléphone, sans avoir à se déplacer.

Un autre avantage d’Apple Care est que si nous avons une réparation coûteuse due à notre faute (un accident avec un produit), Apple pourrait alléger cette facture de réparation, en nous offrant une remise intéressante pour que nous puissions continuer à profiter de notre équipement avec une réparation plus rapide à moindre coût.

Pourquoi est-il dit n’y avoir qu’un an de garantie ?

Apple offre une garantie d’un an seulement dans le monde entier, mais selon le pays où vous vivez, Apple doit s’adapter aux lois qui s’appliquent. Dans le cas de l’Europe, la garantie du produit est répartie en un an par le vendeur et un autre an par le fabricant (garantie commerciale), dans ce cas, Apple.

La première année, Apple s’occuperait directement des réparations, mais la deuxième année, ce serait le vendeur qui devrait répondre à notre désaccord. Le vendeur, pour qu’on se comprenne, serait celui qui devrait « se battre » avec Apple pour faire réparer le produit.

Dans le cas où il n’est pas possible de contacter le vendeur en notre nom, nous pouvons contacter Apple pour essayer de résoudre le problème. Pour ce faire, vous devrez faire un diagnostic gratuit sur votre ordinateur afin d’évaluer le problème. S’il est prouvé que le défaut est un défaut d’usine, Apple en paiera le coût. Dans le cas contraire, le diagnostic et la réparation peuvent nous être facturés.

Et si je l’achète en ligne ou dans un Apple Store ?

Si nous achetons dans un Apple Store physique, on peut nous dire d’aller dans le même Apple Store où nous avons acheté le produit (pendant la deuxième année), pour qu’ils puissent s’en occuper. C’est rare, mais s’ils appliquent strictement la loi, ils pourraient.

Si la vente a été faite par téléphone ou par Internet, nous devons nous rendre au même endroit. Si le problème ne peut être résolu par téléphone, nous serons dirigés vers un Apple Store ou un fournisseur de services agréé, un appel premium reseller, le plus proche pour le dépannage.

Le Service clientèle d’Apple aidera le consommateur à vérifier la conformité aux exigences de la Loi sur la protection du consommateur et de l’utilisateur. Si le problème ne peut être résolu par téléphone ou si le produit Apple nécessite un diagnostic technique pour déterminer s’il y a une non-conformité, le consommateur sera dirigé vers un Centre de service agréé Apple ou un Apple Store.

Acheter dans un Apple Store physique ou en ligne vous donnera de nombreux avantages par rapport à l’achat auprès d’un fournisseur tiers. Mais cela présente moins d’avantages qu’avec Apple Care, comme le remplacement express à domicile.

En bref, si vous n’avez pas d’Apple Store près de chez vous, il est très utile d’acheter l’Apple Care, de cette façon, vous serez rassuré : si vous avez un problème quelconque, Apple le résoudra sans avoir à aller dans un Apple Store.

Faire réparer un produit Apple qui n’est plus couvert

Si la garantie et/ou l’Apple care sont échues et que votre IMac, iPhone, iPad, Macbook, iMac souffre d’une panne ou d’une casse, comment le faire réparer ?

Nous avons vu que pour inciter à l’achat de l’Apple care, Apple pratique des prix de réparations très élevés. Donc, il vaut mieux soit réparer vous-même, ce qui est risqué et nécessite du matériel soit faire appel à un atelier de réparation spécialisé dans la marque à la pomme, comme aaa réparation mac paris si vous êtes situé dans la capitale.

Réparer soi-même son Mac hors garantie

Il m’est arrivé de faire l’un ou l’autre intervention simple sur un de mes Mac hors garantie. Sans être particulièrement doué pour réparer les Mac’s, il est parfois simple de réparer un Mac. Les gens pensent toujours qu’ils faut un million de pièces, qu’ils ont besoin d’un fer à souder ou qu’il faut un doctorat pour réparer les ordinateurs sur Mac.

Ce n’est pas toujours le cas. Parfois, avec le bon guide, un peu de patience, vous pouvez réparer votre propre Mac. Une fois que vous avez toutes les pièces, vous pouvez faire fonctionner votre ordinateur dans l’heure qui suit.

Liste des étapes pour réparer un Mac

1-. Assurez-vous qu’il soit hors garantie

La première étape est de s’assurer que votre Mac est hors garantie ou qu’Apple ne le réparera pas gratuitement. Si vous voulez vérifier que votre Mac est toujours sous garantie, le meilleur endroit pour le faire est le site de couverture d’Apple. La dernière chose que vous voulez faire est de démonter votre Mac et de découvrir qu’Apple pourrait l’avoir réparé. Je suis presque sûr que démonter votre Mac annulera la garantie.

S’il est hors garantie et que vous avez un problème majeur, vérifiez quand même avec Apple. Parfois, ils peuvent réparer votre Mac gratuitement. Vérifier avec eux ne devrait pas prendre trop de temps, un voyage dans un Apple store, ou en sonnant leur numéro de téléphone. En les consultant, vous pouvez aussi voir combien cela leur coûtera pour le réparer. Il peut être moins cher pour eux de le réparer que pour vous, et en plus vous obtenez un diagnostic de ce qui ne va pas.

2-. Diagnostiquez le problème

Cette étape est soit la partie la plus facile, soit la plus difficile. Il y a plusieurs façons de résoudre ce problème et tout dépendra du problème que vous avez. Une façon de trouver une solution est d’utiliser le test matériel d’Apple. Cela peut aider à diagnostiquer les problèmes liés à des parties spécifiques de matériel, bien que pas toujours parfait ; cela peut vous orienter dans la bonne direction.

Une des meilleures façons d’aider à trouver une solution à un problème matériel est de le rechercher. Si vous avez un problème avec une partie de matériel, il y a de fortes chances que quelqu’un d’autre l’ait eu avant vous. Combiné avec le test matériel Apple, vous pouvez trouver exactement ce qui ne va pas. Trouvez et demandez à autant de personnes que possible de le réduire à un seul composant. Avoir de l’aide en allant dans un Apple Store est toujours un bonus.

La plupart des problèmes sont assez évidents à identifier.

  • Si votre Mac ne démarre pas, il y a un problème de carte logique ou de CPU.
  • S’il démarre mais ne fonctionne pas très bien, il peut s’agir encore une fois d’une carte logique ou d’un processeur, mais aussi d’une mémoire vive ou d’une carte graphique.
  • Enfin, si votre Mac démarre sur le bureau, mais qu’il fonctionne lentement, il s’agit généralement d’un problème de disque dur ou de RAM.
  • Si c’est un problème évident comme l’absence de son, le manque de Wi-Fi, de BlueTooth ou de disque dur, cela s’explique assez bien.

3-. Trouvez la solution

Si vous avez trouvé la source de votre problème, vous devez maintenant le résoudre. Puisque je parle de problèmes matériels, les solutions ont tendance à être simples. Trouvez ce qui ne va pas, réparez, puis démarrez votre Mac en espérant qu’il fonctionne à nouveau. Les meilleurs guides sont ceux d’iFixit. Ils ont des sections sur les Powerbook, iBook, iMac, MacBook et MacBook Pro et Mac Mini. Trouvez simplement votre modèle (il peut y avoir différentes pièces dans chaque modèle) et ensuite le guide pour ce que vous voulez réparer.

Il existe d’autres guides et cela vaut la peine de les chercher si iFixit n’a pas celui que vous recherchez.

4-. Faire un comparatif du coût et des risques de la réparation

A ce stade, vous devez voir où et comment procéder à la réparation selon les prix que vous pouvez obtenir :

  • faire appel à Apple
  • faire appel à un réparateur spécialisé Apple
  • le faire vous-même

Vous devez maintenant prendre le pari, est-ce que ça vaut la peine de le faire moi-même ? si la pièce est particulièrement délicate ou complexe ? Les éléments comme l’écran ou les parties qui sont délicates peuvent ne pas valoir la peine de le faire vous-même. Lisez bien le guide que vous trouverez et voyez si votre niveau de compétence est assez élevé pour le travail en question. Les éléments tels que la carte logique et les câbles sont assez faciles à réaliser car ils ne nécessitent que des vis. Les écrans, par contre, peuvent être très pénibles et ne valent peut-être pas la peine que vous les entrepreniez. Vous devez également tenir compte de l’âge de votre ordinateur. Est-ce que payer 300 € pour une composante en vaut la peine alors que vous pourriez en acheter une nouvelle. Bien qu’un nouveau soit plus cher, à long terme, votre nouveau Mac durera beaucoup plus longtemps. Mettre beaucoup d’argent sur une marque de 6-7 ans ou même plus vieille n’aura probablement pas de sens.

5-. si vous le faites vous même, trouvez la pièce et les outils

Maintenant vous savez quoi réparer et comment le faire, vous avez besoin des pièces et des outils pour faire le travail à partir d’une recherche rapide sur Google. Peu importe d’où vous les obtenez, tant qu’ils vous conviennent. Assurez-vous que vous achetez la bonne pièce en vérifiant les numéros de pièce. Il est toujours utile de regarder les photos pour s’assurer qu’elles sont au moins correctes. Je ne recommande pas les endroits comme eBay bien que vous puissiez penser le contraire.

Une fois que vous avez les pièces prêtes, cela vaut aussi la peine d’acheter les bons outils. Il y a beaucoup de vis de différentes tailles dans un Mac. Lisez les guides pour savoir de quelle taille de tournevis vous aurez besoin (les iFixit sont particulièrement doués pour cela). Mon conseil principal est de toujours avoir les outils prêts et les bons outils. Il n’y a rien de pire que d’avoir son ordinateur en pièces détachées et de devoir se précipiter dans les magasins à la vitesse de la lumière pour obtenir un jeu de tournevis.

Vous êtes prêt à insérer votre nouveau matériel. Une des meilleures astuces est lorsque vous retirez les vis, de les coller sur l’étape du guide que vous avez imprimé. Ensuite, lorsque vous remontez votre Mac, vous savez que vous n’avez pas perdu une vis et vous vous demandez où elle va quand vous en avez une de trop.

6-. Mise en route

Quand vous avez terminé, vous devez redémarrer votre Mac. C’est là que vous espérez avoir remplacé la bonne partie et l’avoir fait correctement. Si tout s’est bien passé et que vous avez diagnostiqué le problème correctement la plupart du temps, cela fonctionnera. C’est pourquoi vous devez décider si le remplacement de la pièce en vaut la peine, vous ne voulez pas dépenser beaucoup d’argent seulement pour trouver que c’est la mauvaise pièce et que votre Mac ne fonctionne toujours pas, ou qu’il y a des problèmes plus importants.

Si tout va bien, vous pouvez continuer à utiliser votre Mac un autre jour. Si ce n’est pas le cas, vous l’avez peut-être mal installé ou il y a peut-être un problème plus profond et vous devriez chercher de l’aide professionnelle.

Conclusion

Réparer votre Mac peut être très simple et peu coûteux. Si vous avez une bonne prise sur le problème et savez ce que vous faites, réparer un composant défectueux est un bon moyen de remettre votre Mac à niveau. D’un autre côté, si cela ne fonctionne pas, ce que vous avez remplacé peut représenter beaucoup d’argent gaspillé.

 

You might also like

Comments are closed.